Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

Le Tregor : Tréguier - Landreger

Aller en bas

Le Tregor : Tréguier - Landreger

Message  Naël le Mer 19 Jan - 21:56

Tréguier - Landreger


"D'azur au vaisseau équipé, habillé et voguant sur une mer d'argent, surmonté à dextre d'un écusson du champ chargé de trois fleurs de lys d'or et à senestre d'un écusson d'hermine plain"

Étymologie :
De "Lann" + "Treger" (Trégor). Tréguier était le siège de l'évêché du Trégor. Certains avancent que "Lann" pourrait une évolution de "nant" (vallée). Treger veut dire "les 3 armées". Un territoire de même nom se retrouve en Cornouailles britannique. Tréguier n'est qu'une évolution française du mot "Tregor".

Histoire :
La fondation
Tréguier doit son existence au moine gallois Tugdual, neveu de Brieuc, qui aborda entre 532 et 535, dans le fond de la vallée du val trécor, la vallée aux trois coins ou tric'horn, en breton. Il y fonde alors un monastère qui prendra le nom de Lan Trécor, soit Landreger en breton, toponyme qui donnera son nom actuel à la ville.

Consacré évêque vers 542, Tugdual deviendra ainsi un des sept saints fondateurs de la Bretagne, et Tréguier une des étapes du « Tro Breiz »: pèlerinage aux sept saints fondateurs bretons.

Fils de d’Alma Pompa (sainte Pompée) et de Hoel 1er, huitième roi d'Armorique, Tugdual originaire de Grande-Bretagne, aurait émigré, en Armorique, c'est à dire dans la Bretagne actuelle, accompagné de sa mère et de moines évangélisateurs.

Autour de son monastère se constitua rapidement une agglomération conséquente, avec en son centre une église, probablement en bois, dont on suppose qu'elle était située au même emplacement que la cathédrale actuelle, et qui n'a laissé aucune trace. L'incertitude demeure quant à l'année de sa mort : le 30 novembre 553, 559 ou 564.

En 848, Nominoé, Roi de Bretagne, fit de cet évêché-abbaye, un évêché séculier allant de Morlaix à Lézardrieux et dont le siège fut la ville de Tréguier et ce, jusqu'en 1790. C’est peu de temps après cette sécularisation que survinrent les premières invasions Normandes. Hasting et ses troupes saccagèrent le pays et Tréguier, totalement détruit, sera abandonné par ses habitants. A son emplacement ne poussaient plus que des ronces et du lierre quand Gratien entreprit 970 de relever la première cathédrale, dont il ne reste aujourd'hui, qu'une tour, la tour d' Hasting sans que l'origine du nom n'ait été à ce jour établie.

Moyen Age et Ancien régime :
Outre Tugdual, un autre ecclésiastique est à l'origine de la renommée de la ville. Il s'agit d' Yves Helory, patron des avocats, défenseur des pauvres, né aux environs de 1253, à Minihy, au manoir de Kermartin, décédé en 1303, et canonisé en 1347 sous le pontificat de ClémentVI. C'est en 1412, qu'est conféré à la cité de Tréguier, le titre de ville. Vers 1505, la duchesse Anne de Bretagne et reine de France y effectue un pèlerinage sur le tombeau de Saint Yves. Entre 1589 et 1592, la ville de Tréguier est ravagée par les Ligueurs. Cette sombre période de l'histoire de la Bretagne est marquée par la guerre de religion entre les catholiques radicaux, soutenus par les espagnols et les protestants, soutenus par le roi de France et l'Angleterre. Les catholiques faisaient partie de la Sainte union, encore appelée Ligue, qui était dirigée par le duc de Mercœur. Quant aux protestants et royalistes, ils avaient à leur tête le roi Henri IV. Les villes de Tréguier et de Lannion se rangèrent en ces circonstances du côté des royalistes et en subirent les douloureuses conséquences en subissant de graves représailles. La fin de cette guerre aboutit à la reddition de Mercœur et la proclamation du fameux « Edit de Nantes » en 1598. Le diocèse connut des périodes fastes, en particulier sous le règne du Duc Jean V, époque où fut achevée la construction de la cathédrale et où l'on entreprit celle de l'église St Michel, puis de l'église de Runan et des chapelles de Kerfons en Ploubezre et de St Gonéry à Plougrescant. Parmi tous les évêques, retenons en particulier Mgr Balthazar Grangier (1646-1679) qui fonda le séminaire diocésain, ce qui valut au diocèse d'avoir un clergé fort instruit.

En règle générale, de la fin du XV° au XVIII siècle, l'examen du plan du plan de la ville montre l'emprise exceptionnelle des bâtiments dans la cité : d'abord au cœur de la ville, la cathédrale gothique et son cloître, en partie masquée à cette époque par des maisons en appui sur le chœur et le transept. Ensuite, d'autres lieux de cultes, aujourd'hui disparus et qui existaient encore pour certains au XIX°, comme par exemple la chapelle St Ruellin, la chapelle St Fiacre et à l'extérieur de l'espace urbain, la chapelle St Michel ou le couvent Saint François. La place de la Levée et les rues adjacentes étaient quant à elles bordées de grandes demeures à pans debois ou à façades de pierre, appartenant aux chanoines du Chapitre de la cathédrale, comme l'hôtel de l'archidiacre, du trésorier, de la chantrerie, dela psalette, ou la maison du scolastique. Au XVe l'évêque réside dans l'hôtel épiscopal, puis au XVII siècle dans le palais épiscopal près de la cathédrale.

C'est à partir du XVIIe surtout du XVIII siècle, que la fonction religieuse va se renforcer avec la construction à partir de 1658 d'un séminaire tenu par les lazaristes (le concile de Trente-1545/1563-fait en effet obligation à tous les diocèses de posséder un séminaire). Plusieurs communautés religieuses vont parallèlement s'installer dans la ville : en 1625 les Ursulines, les Sœurs de la Croix en 1667, et les Paulines en 1782. L'hôpital qui accueille les enfants abandonnés et l'Hôtel Dieu, tenu par les Augustines, et qui lui soigne les malades sont tenus par des religieuses et des membres du clergé. Sur le plan économique et commercial, la ville s'est peu développée, comme étouffée par l'existence d'un clergé dont la présence et partout sensible, ce qui a amené Renan, en son temps, à parler de Tréguier comme d'un « vaste monastère » dans lequel les bruits du dehors pénétraient peu et ce sera donc la fonction religieuse de la ville qui lui donnera son véritable visage.

Quant au port, son activité est attestée au Moyen-âge, quand les bateaux de faible tirant d'eau pouvaient remonter l'estuaire. Un trafic de sable, de pierre, de blé ou de lin a créé à cet égard un véritable négoce jusqu'à la fin du XV° siècle.


[ Source :
- http://www.geobreizh.com
- http://www.ville-treguier.fr ]


Dernière édition par Naël le Ven 21 Jan - 20:03, édité 2 fois
avatar
Naël

Messages : 11
Date d'inscription : 11/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tregor : Tréguier - Landreger

Message  Naël le Mer 19 Jan - 21:57

Son Eglise, la Cathédrale Saint Tugdual


Description :
L'édifice comprend à l'ouest une nef à trois vaisseaux, à l'est un chœur entouré d'un déambulatoire sur lequel donnent trois chapelles rayonnantes. Le transept est bien marqué, et se compose d'un bras ou croisillon nord qui soutient une tour romane appelée tour Hasting, et un croisillon sud surmonté à son extrémité d'une tour gothique (dite « tour aux cloches ») se terminant par une flèche ajourée haute de 60 mètres.

La cathédrale a trois porches : le premier, à l'ouest s'ouvre sur la façade occidentale (porche des lépreux), les deux autres se situent au sud, l'un au niveau de l'extrémité du croisillon méridional du transept (porche des cloches), l'autre au milieu de la façade sud de la nef (porche du peuple).

Enfin la cathédrale possède un superbe cloître gothique à 48 arcades, situé dans l'angle formé par le chœur et le croisillon nord du transept, donc au nord-est de l'édifice. Vouté en charpente, il fut construit en 1468. Il offre un beau point de vue sur les trois tours de l'édifice.

Historique :
L'évêché de Tréguier fut créé en 950, et les premiers évêques durent se contenter d'une cathédrale construite en bois. On entreprit vers le milieu du XIe siècle, la construction d'une cathédrale en pierre. Celle-ci était de style roman primitif. La tour Hasting actuelle en était le clocher. Si la cathédrale romane de Tréguier fut achevée par ce clocher, comme de coutume, on peut supposer qu'elle fut construite entre 1090 et 1110, sur un plan basilical bénédictin 1. Sa construction aurait donc été entreprise par l'évêque Hughes de Tréguier et financée par les fils d'Eudes Ier de Penthièvre comte en Bretagne (frère puiné du duc Alain III) puisque Eudes Ier mourut en janvier 1079 (il est enterré dans l'abside de la cathédrale de Saint-Brieuc).

En 1339 on commença la construction de la cathédrale gothique, mais la guerre de succession du Duché de Bretagne avec l'occupation anglaise arrêta les travaux. Ceux-ci, interrompus au niveau de la troisième travée, reprirent par après et eurent lieu essentiellement entre 1363 et 1371. Une nouvelle campagne de travaux démarra en 1380 et se prolongea jusqu'en 1425. Cela permit la réalisation du chœur et de son déambulatoire. Quant à la flèche surmontant la tour sud, elle ne fut achevée qu'en 1785. Elle a été endommagée lors des tempêtes de décembre 1999.

La cathédrale est nommée en l'honneur de Tugdual de Tréguier, religieux du Ve siècle.


[ Source :
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Cathédrale_Saint-Tugdual_de_Tréguier ]
avatar
Naël

Messages : 11
Date d'inscription : 11/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tregor : Tréguier - Landreger

Message  Naël le Mer 19 Jan - 23:12

La vieille ville, son entrée


A completer
avatar
Naël

Messages : 11
Date d'inscription : 11/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tregor : Tréguier - Landreger

Message  Chimera le Dim 13 Fév - 20:30

Nael, je demenage tout ca a Cholet (parce que c'est plus facile de coller des textes dans les posts qu'ici, simplement!)
Je vais creer un college de gens qui seront chargés de travailler là dessus. Vous en etes?

_________________
avatar
Chimera
Admin

Messages : 145
Date d'inscription : 28/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://domainechimera.purforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tregor : Tréguier - Landreger

Message  Naël le Lun 14 Fév - 1:40

Bien entendu que j'en suis votre Grâce !
avatar
Naël

Messages : 11
Date d'inscription : 11/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tregor : Tréguier - Landreger

Message  Chimera le Lun 14 Fév - 1:41

Alors en route!


_________________
avatar
Chimera
Admin

Messages : 145
Date d'inscription : 28/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://domainechimera.purforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tregor : Tréguier - Landreger

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum