Arrivée hérautique en terres bretonnes

Aller en bas

Arrivée hérautique en terres bretonnes

Message  Tsampa le Mer 10 Nov - 5:26

De la Bretagne, elle ne connaissait rien. Si ce n'est ce qu'on lui avait raconté.
Et, effectivement, on ne lui avait pas menti.
La lande était magnifique, parsemée de genêts et de bruyère, les ciels, changeant au gré du vent et plus vite que partout ailleurs l'émerveillait. Mais, parce qu'il faut toujours un mais, c'était mouillé. Très mouillé.
Certes, le temps changeait vite, mais entre deux rayons de soleil, il y avait cette étrange pluie fine, ni goutte, ni brouillard qui vous transperce et vous glace jusqu'à l'os. Et qui colle à la peau.
Le petit vent qui fait les ciels si changeants, si beaux, il vient ensuite, après le crachin, non pas pour faire sécher capes et fourrures de zibeline, mais pour vous achever et vous faire arriver à destination le nez rouge et la voix, au mieux cassée, au pire aphone.

C'est donc, vous l'avez compris, trempée et presque violacée que l'Hérautique d'Alençon arriva au domaine de Bubry. Gelée mais heureuse d'être enfin arrivée. Contente d'avoir affronté vents et marées, et de pouvoir bientôt se mettre les papates au chaud, dans des bottes sèche si la bruine n'a pas eut raison de ses bagages aussi.

Passage devant le garde obligatoire.


Bien le bonjour Messire, veuillez faire annoncer Tsampa d'Eusebieus, dame de la Vanoise, et héraut d'armes dite Alençon!


avatar
Tsampa

Messages : 5
Date d'inscription : 07/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée hérautique en terres bretonnes

Message  Beilhal le Jeu 11 Nov - 23:01

Dans la cour, occupé à m'assurer que les montures apportées par la duchesse du rohannais soient correctement installées, je suis interrompu soudain par un:

M'sieur Beilhal!


Je me retourne pour voir accourir la jeune recrue du poste de garde. Youen si ma mémoire est bonne, le fils cadet du charpentier de Kerboharne.

Une dame à l'entrée, Tsampa d'Eusebieus, dame de la Vanoise...

Ah, bien, je te suis.


En parfait intendant, je m'incline devant celle que je sais être le héraut tant attendu par les deux nobles comploteuses.

Demat, Intron. Soyez la bienvenue. Je vais vous mener à la salle de réception. Je pense que la Baronne ma maitresse et la Comtesse vous attendent avec impatience, et ose me douter que les feux de cheminée et le repas en cours ne seront pas de trop pour vous faire oublier les rigueurs de votre voyage.
avatar
Beilhal

Messages : 7
Date d'inscription : 17/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum