C'est là, et c'est maintenant...

Aller en bas

C'est là, et c'est maintenant...

Message  Chimera le Sam 23 Oct - 16:54

[le RP se situe après les festivités de l'anniversaire d'Eoghan, donc rien à voir! Merci Smile]

Matin pluvieux.
Etait-ce le signe, comme pour les mariages, d'un baptême heureux?
Elle voyait cela, pour l'instant, comme les pleurs incessants d'une Mère trahie par celle qui devait être son serviteur premier.
Tout signe peut-être interprété de bien des façons, tout est fonction de l'etat d'esprit du client...
Ne fais pas porter à Nature les jugements que tu portes sur toi-même...
Si elle avait été un animal dôté d'une queue, c'est l'appendice honteusement recroquevillé entre des pattes coupables qu'elle serait entrée dans la chapelle ce jour là.


Le plus vite serait le mieux.
C'est comme quand on doit arracher quelque chose, et qu'on sait que ça va faire mal. Vite et d'un coup sec.
C'est comme aussi la hache du bourreau. C'est précisément pour ca que c'est une ache, et pas un couteau émoussé.
Quoique parfois la hache l'est, et le bourreau doit s'y reprendre à plusieurs...
haut le coeur...
Il y avait eu Saint Brieuc et Kante... premier coup de hache, duquel Mumia l'avait sauvée en la soustrayant in extremis au glouglou du bénitier.
Pas prête.
L'était-elle davantage maintenant?
Sûrement.
C'est désormais une baronne désincarnée, toute en fonctions aussi bien qu'en chair, qui se tient à genoux sur le prie-dieu, fixant d'un oeil vide les allusions représentées a celui qu'elle va rencontrer ce jour, tel un condamné attendant la sentence qu'il avait-comble- lui-même réclamée.
Fallait-il donc être masochiste à ce point?

Bien des gens penseraient qu'en bonne opportuniste elle avait voulu rejoindre Aristote pour pouvoir bénéficier de l'honneur promis par Sa Majesté.
Pour bien des raisons, dont elle se serait pour la plupart passées, elle était aujourd'hui contrainte de s'exposer à
Et Clodeweck, qui avait laissé sa demande sans réponse, ne pourrait s'en prendre qu'à lui-même. Elle n'irait pas le supplier à genoux. Et puis c'était mieux que ce soit plus humble, et ici.

Elle n'avait eu le temps que de prévenir. Quelques mots expédiés à la va-vite quelques jours auparavant, avec l'aide d'Aalys, viendrait qui pourrait... viendrait qui voudrait... verraient ceux qui viendraient... Vaincraient ceux qui....
Moui...

C'était de toutes manières une démarche personnelle.
Le pour et le contre d'une assemblée d'amis présente ici, qui serait probablement très réduite au vu des délais courts, tels des petites graines dans une balance incertaine, avaient été pesés jusqu'à la migraine.
Il y avait le besoin de leur soutien pour ce qui, indubitablement, allait être une dure épreuve.
Et puis il y avait le honteux sentiment, impression de se parjurer qui, bien que maintes fois combattue, perdurait. Mieux valait, pour cela, peu de témoins...


Point de parrain, ni marraine.
Point de tuteurs.
Choix égoïste?
Elle était le neveziad sans hencher...
Et elle voulait voir si, malgré sa tête sur le point d'exploser, elle saurait se tenir debout sans béquilles pour la soutenir dans cette épreuve...

_________________
avatar
Chimera
Admin

Messages : 145
Date d'inscription : 28/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://domainechimera.purforum.com

Revenir en haut Aller en bas

rep

Message  Hugo le Sam 23 Oct - 17:06

Monseigneur l'Evêque, Crosse à la main, Mitre sur la tête et la croix pectorale arriva sur la baronnie de Bubry, une terre de son Diocèse que Monseigneur connaissait que légèrement.

C'est en direction de la chapelle qu'il prit le temps de lire un peu le livre des Vertus, son livre qui ne le quitte jamais.

Descendant de sa charette, un petit enfant fit sonner les cloches, un baptême allait débuter, l'Evêque salua le recteur et entra dans la chapelle.


Demat à vous chers fidèles de Bubry.
Nous sommes réunis aujourd'hui pour le baptême la Baronne de Bubry, Chimera.

Nous allons débuter comme il se doit en récitant les paroles d'absolutions.

Je confesse à Dieu Tout-Puissant,
A tous les Saints,
Et à vous aussi, mes Amis,
Parce que j’ai beaucoup péché,
En pensée en parole, en action.
Je supplie tous les Saints,
Et vous, mes Amis,
De prier de Créateur pour moi,
Que le Très Haut nous accorde le pardon,
L’absolution et la rémission de tous nos péchés.

Hugo

Messages : 5
Date d'inscription : 19/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là, et c'est maintenant...

Message  Henri de Plumaugat le Sam 23 Oct - 19:47

Henri, ayant tout juste reçu l'invitation, se rendit le plus vite possible à la chapelle. Il arriva malheureusement en retard, ne pouvant glisser quelques mots à Chimera qui lui est si chère. Pouvait-il prétendre connaître ses sentiments intérieurs ? Non, il ne la connaissait quand même pas à ce point-là, mais il sentait quand même que c'était un passage difficile pour elle et il ne pouvait manquer d'être là, pour elle qui l'avait toujours soutenu. Il lui avait promis d'être toujours à ses côtés, prêt à la défendre. Il n'était pas du genre à se parjurer.

_________________
avatar
Henri de Plumaugat

Messages : 12
Date d'inscription : 05/10/2010
Age : 37
Localisation : Au bout du monde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là, et c'est maintenant...

Message  Chimera le Sam 23 Oct - 19:51

Son bourreau, et futur ami... etait là.
Longue hésitation, tel l'enfant qui doit mettre le premier pied à l'eau, perdu devant une immensité qu'il admire et craint à la fois.
Poussée par une présence amie, grosse graine pesant soudain du côté du pour. Sans jugement ni regard torve... elle entonne néanmoins, à la suite de l'évèque
:

Je confesse à Dieu Tout-Puissant,
A tous les Saints,
Et à vous aussi, mes Amis,
Parce que j’ai beaucoup péché,
En pensée en parole, en action.
Je supplie tous les Saints,
Et vous, mes Amis,
De prier de Créateur pour moi,
Que le Très Haut nous accorde le pardon,
L’absolution et la rémission de tous nos péchés.


La nature de ses péchés, elle seule en déciderait...
Implorer les puissances supérieures... oui... mais pas seulement... c'etait la solution de facilité...
Elle avait compris, depuis longtemps, que chacun etait l'acteur de sa propre rédemption...

_________________
avatar
Chimera
Admin

Messages : 145
Date d'inscription : 28/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://domainechimera.purforum.com

Revenir en haut Aller en bas

rep

Message  Hugo le Sam 23 Oct - 21:15

Bien ma fille, je vais devoir te poser 3 questions, ou tu devras repondre positivement pour recevoir le baptême.

Regarde Chimera, et lui dit.

Chimera, Pour vivre dans la liberté des enfants de Dieu, rejettes-tu le Péché ?

Chimera, Pour échapper au pouvoir du péché, rejettes-tu ce qui conduit le mal ?

Chimera, Pour suivre Aristote, rejettes-tu ce que l'on ne nomme pas qui l'auteur du péché ?

Hugo

Messages : 5
Date d'inscription : 19/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là, et c'est maintenant...

Message  Myrlin le Sam 23 Oct - 22:40

Le Grand Duc fit une arrivée discrète, sans escorte, à la chapelle pour la cérémonie où il fut convié. Après tout, avait-il vraiment besoin d'une grande suite pour visiter ses propres vassaux.

Sans faire de bruit, juste ce qu'il faut pour signaler sa présence, sans dire un mot, se contentant d'un sourire sincère et chaleureux, il se plaça dans l'assistance, écoutant attentivement le déroulement des événements.
avatar
Myrlin

Messages : 1
Date d'inscription : 21/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là, et c'est maintenant...

Message  Mimilia de montfort laval le Sam 23 Oct - 22:45

Il n'était point envisageable qu'elle ne soit pas là. Même à l'article de la mort, la diaconesse n'aurait pas laisser son amie seule dans ce moment là. Elle s'était vétue simplement, avait nouer un chale sur ses épaules et avait prit le chemin pour Bubry. L'un des anciens servants du baron d'Aradon avait forcé la veuve à monter dans une caléche... voyant que sa force diminuant l'empecher de monter Capricia... Mimilia a bien du se résoudre à suivre l'homme. Elle arriva donc à l'heure et peu crotté au domaine. Elle descendit de caléche, remercia avec calme le fidele. Elle s'engouffra dans la chapelle.

Elle salua l'Eveque, puis La future baptisée. Et s'installa. Peu de monde était encore présent. Mimilia se mit au premier rang... pour une fois elle ne siégerait pas dans le coin sombre. Non elle se décidait à se montrer un peu. Elle écouta Hugo commencer l'office. Elle regarda la longue chevelure rousse de Chimera... et se laissa emporter par les souvenirs. Elle se souvient de ces longues heures de tavernes, les moments difficiles du début, puis l'amitié qui s'installa... et la détrésse de deux femmes qui ne se comprennent plus. Mimilia se rappellait bien ce jour... assises au pied du Chene de la place sainte Nathan... les mots, le regards froids... tout ceci avait bien changé, la mairesse n'était plus mairesse, la jeune rousse n'était plus si jeune... et les deux femmes se comprenaient... s'aimaient... se soutenaient sans mots dire. Mimilia se rendit compte que la Baronne de Bubry l'avait toujours fasciner... ses connaissances, ses histoires, son calme... sa sagesse laissaient souvent Mimi pantoise. La diaconnesse esquissa un sourire... les souvenirs revenaient... la naissance de Loanne... Ce baptème était une chose trés touchante pour la veuve aussi... elle pourra... si Chimera l'accepte toujour... baptisée Loanne tout en lui gardant cette marraine qu'ils avaient choisit... cette belle Baronne qui avait été là pour calmer Evan et Lara, en ce soir de trouble de couche. Mimilia sorti soudainement de ses souvenirs lorsqu'elle entendit les paroles d'absolution prononcées par Hugo et par Chimera... elle se sentit coupable de s'être évadé comme cela, pour une fois qu'elle avait penser positif, ce n'était pas rien. Elle soupira... se dit que malheureusement le temps passe trop vite, et repris avec hate les phrases clefs.

Je confesse à Dieu Tout-Puissant,
A tous les Saints,
Et à vous aussi, mes Amis,
Parce que j’ai beaucoup péché,
En pensée en parole, en action.
Je supplie tous les Saints,
Et vous, mes Amis,
De prier de Créateur pour moi,
Que le Très Haut nous accorde le pardon,
L’absolution et la rémission de tous nos péchés.


C'est là qu'elle apperçut Henry... bientôt un grand jour pour ce charmant vannetais. Mimilia hocha la tête pour le saluer et écouta attentivement le reste de l'office. Le regard bienveillant tentant de soutenir l'Archidruide.

Mimilia de montfort laval

Messages : 3
Date d'inscription : 12/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là, et c'est maintenant...

Message  Maeve le Sam 23 Oct - 23:35

J'étais là, bien sûr.
La Chapelle Saint-Guénaël. J'y suis déjà venue, mais... Juste pour visiter. Pour voir à quoi ça ressemble, ces petites églises, sans qu'il y ait plein de monde autour qui vous regarde. C'est bizarre, quand même. Je croyais que chez nous, on croyait en la Mère, et pas en Dieu ? C'est compatible ? C'est pareil ? Je ne comprends rien, décidément. Il va falloir que je me renseigne.

N'empêche que Mère a décidé de se faire baptiser, c'est bien que ça va pas à l'encontre de ses fonctions druidiques. Il parait que c'est important, comme cérémonie. J'y assiste donc -de toute façon, j'ai rien de mieux à faire. Je suis assise sur un banc, le long de l'axe central, au milieu de la chapelle, et j'écoute. Enfin je tente. Ca caille, ici ! Mais j'essaye de me concentrer, vraiment, parce que ça a l'air très très sérieux.
Je vois qu'Hugo et Mimilia sont là, c'est chouette. Il y a aussi un vieux monsieur aveugle. Tiens, comme le Grand-Duc, c'est drôle ! Mais inconnu au bataillon, celui-là. Ca me fait penser, d'ailleurs, que je ne sais plus trop à quoi il ressemble, le grand chef.

_________________
avatar
Maeve

Messages : 61
Date d'inscription : 01/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là, et c'est maintenant...

Message  zabou le Dim 24 Oct - 1:13

Ils s'étaient crus en avance, avaient pris le temps de traverser le domaine en flânant, mais à l'approche de la chapelle, avaient dû se rendre à l'évidence... Tout le monde était déja à l'intérieur, et ils avaient donc hâté le pas en direction du petit édifice intime, passant outre les présentations à l'entrée principale.

Bras sous celui d'Oban, zabou passa donc le porche aussi silencieusement que possible et c'est toujours dans la plus grande discrétion qu'ils prirent place tous deux sur un banc derrière Mimilia, non loin d'Henry qui à l'approche de son mariage,semblait malgré tout d'un calme olympien.

Elle avait appris tout récemment, à leur arrivée même à Vannes, la peine qui était celle de Mimi. Il serait temps plus tard pour la jeune femme de lui dire combien elle souhaitait se joindre à elle dans son chagrin, pour l'heure, seul un regard à sa nuque avant de le reporter sur Chimera.

Nouant ses doigts à ceux de son époux, ils prirent la cérémonie en cours, reprenant la priere à mi voix.
avatar
zabou

Messages : 2
Date d'inscription : 09/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là, et c'est maintenant...

Message  Pailettedargent le Dim 24 Oct - 10:51

Pailette se glissa silencieusement dans la chapelle,tout près d'Henri,elle lui fit un sourire,écoutant Monseigneur,elle se mit a réciter les prières à voix basse.
avatar
Pailettedargent

Messages : 1
Date d'inscription : 06/10/2010
Localisation : Là bas..ou ici..ou bien ailleurs...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là, et c'est maintenant...

Message  Pumae Wolback le Dim 24 Oct - 12:54

Dernière cérémonie officielle à laquelle elle participait. Derniers souvenirs bretons. Et pas des moindres.
La brune fit son entrée, discrète et prit place sur un banc, en essayant de ne déranger personne.
La cérémonie débuta, lentement, et elle récita avec les autres.


Je confesse à Dieu Tout-Puissant,
A tous les Saints,
Et à vous aussi, mes Amis,
Parce que j’ai beaucoup péché,
En pensée en parole, en action.
Je supplie tous les Saints,
Et vous, mes Amis,
De prier de Créateur pour moi,
Que le Très Haut nous accorde le pardon,
L’absolution et la rémission de tous nos péchés.


Des phrases qui n'avaient que peu de sens, aujourd'hui. Des phrases qui n'avaient plus la portée sacrée qu'elle leurs avait donnée. Des phrases auxquelles elle ne croyait plus guère. Un secouement de tête, signe extérieur de ses pensées.

Pumae Wolback

Messages : 2
Date d'inscription : 23/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là, et c'est maintenant...

Message  Lastree le Dim 24 Oct - 16:15

Drôle de sentiment que d'assister au baptème aristotélicien de l'archidruide de Bretagne ...

Drôles d'émotions qui se faisaient la guerre dans le coeur de Lastree. Elle-même avait été baptisée il y avait bien longtemps, de son plein gré, pour répondre aux devoirs d'une fille envers son père, et ce n'est que lorsqu'elle avait compris que cette cérémonie allait permettre de la marier de force à un vieillard abjecte, qu'elle avait regretté d'avoir trahit les croyances que sa defunte mère lui avaient enseignées.

Elle observait sa rousse amie avec une attention particulière. Se soumettait-elle de force à un tel rituel pour calmer les mauvaises langues ou son choix était-il plus profond, comme celui qu'en bonne diplomate qu'elle était, lui permettrait de réconcilier son coeur avec son statut?

La scène brillait plus encore par les absences que par ceux qui s'étaient dérangés pour assister à la cérémonie, pourtant, l'appariton de leur grand duc ne lui avait pas échapée, il était parmi eux comme un homme parmi les Hommes, ayant mis de coté ses attributs et le faste qui entourait habituellement ses déplacements, il s'était assis au milieu des proches, comme un ami qu'il était peut-être malgré les divergeances et les trop nombreuses incompréhensions.

Lastree pris place elle aussi, plus à l'aise dans l'intimité de la chapelle que dans les autres lieux sacrés dont elle avait du fouler le sol, elle essaya de se concentrer sur ce qui se passait, un jour peut-être serait-elle amenée à renouveler les voeux prononcés il y avait tant d'années.
avatar
Lastree

Messages : 8
Date d'inscription : 12/03/2010
Localisation : Gwened

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là, et c'est maintenant...

Message  Aalys le Dim 24 Oct - 16:39

La jeune rousse s'était glissée parmi ses amis.
Elle avait été surprise quand Chim' lui avait demandée de l'aider à envoyer les invitations...de baptême. Sa rousse Lallie et maintenant sa rousse Chimera ? C'était une mode ?
Aalys n'aura jamais autant été à l'Eglise qu'en Bretagne.

Elle troqua sa bise habituelle par un sourire chaleureux et un signe de tête afin de saluer chacun présent, contente que ceux ci est répondu à l'appel. Seulement...il manquait la présence de certains.
Puis, elle alla s'asseoir à côté de Pumae afin de profiter de sa présence. Elle allait bientôt partir comme Mum'...Lys leur en voulait un peu de la laisser. Mais la jeune femme avait des choses à faire en Bretagne et ne pouvait revenir habiter en sa Savoie.
Laissant de côté ses douleurs, elle entonna comme tous :


Je confesse à Dieu Tout-Puissant,
A tous les Saints,
Et à vous aussi, mes Amis,
Parce que j’ai beaucoup péché,
En pensée en parole, en action.
Je supplie tous les Saints,
Et vous, mes Amis,
De prier de Créateur pour moi,
Que le Très Haut nous accorde le pardon,
L’absolution et la rémission de tous nos péchés.
avatar
Aalys

Messages : 6
Date d'inscription : 23/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là, et c'est maintenant...

Message  oban des vergers d'avalon le Dim 24 Oct - 19:21

On était loin des grandes cérémonies fastueuses des villes, mais cela lui convenait, dailleurs la cérémonies se serait déroulée à la primatiale, il aurait été présent...
Il respectait le choix de chacun et chacune, celui de l'archi druide tout autant, que celui ci soit politique ou personnel.
Placé près de son épouse, il observait le cérmonial tout en écoutant, certes distraitement, l'assemblée réciter le crédo...
Quelques uns étaient là d'autres pas, était ce là aussi un choix de la communiante, ou une volonté de ces absents, il ne le savait guère..., mais pratiquement tous l'avaient remarqués.
avatar
oban des vergers d'avalon

Messages : 2
Date d'inscription : 24/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là, et c'est maintenant...

Message  margot wolback le Dim 24 Oct - 22:43

Arrivée en courant... Un comble, obligée de prendre un canasson pour venir plus vite, dans la crainte de tout manquer.
Manquer... Manquer quelque chose, ou manquer à quelqu'un?? La blonde ne peut empêcher les pensées de tourbillonner, larmes au coin des yeux, qui menacent à tout moment de déborder. Quand, mais quand est-on assez grande pour laisser partir sa mère loin de soi?
Laquelle silhouette est déjà présente. Trop tard d'ailleurs pour dire quoi que ce soit, juste se montrer forte et se convaincre que c'est mieux.

Margot se glisse à coté de Pumae, sans rien dire, prenant sa main et la serrant très fort. Toi et moi...
Le regard se pose sur Chimera, une vraie dame, son modèle... Que peut-elle ressentir? Instant important, mais que peut-on mettre derrière des mots??
avatar
margot wolback

Messages : 1
Date d'inscription : 13/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là, et c'est maintenant...

Message  Maira de l'Ancolie le Lun 25 Oct - 10:51

Mais c'était quoi cette manie de prévenir les gens au dernier moment hein ? Pouvez me le dire vous ? Déjà le mariage d'henry elle n'y était passer qu'en coup de vent et là il s'en était fallut de peu. Hors de question qu'elle rate sa rousse préféré. C'est donc parmi tout ce beau monde qu'elle s'installa dans un coin pour écouter en silence et observé la scène. Elle avait tout juste eu le temps de sauté de cheval afin d'être a l'heure laissant au soin de son escuyer de lui trouver une place avant de la rejoindre. Faut avouer que le système pancartier (ouiii ça n'existe paaaass Razz) du duché et elle n'était pas très bon amis déjà mais en plus devoir se repérer dans un domaine encore étranger ben...ça aidait pas a être a l'heure non plus. Au final, elle avait juste raté l'entré de tout le monde et s'était donc faite discrète. Quelque minute plus tard, son escuyer vint la rejoindre pour voir de quoi il retournait.
avatar
Maira de l'Ancolie

Messages : 1
Date d'inscription : 25/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là, et c'est maintenant...

Message  Chimera le Mer 27 Oct - 1:51

Bien des voix amicales avaient, dans un seul et meme echo, repris la prière de l'evêque.
Elle se tenait là, immobile, telle la Chimera que tant voyaient en elle, eternellement posée et réfléchie...
Et pourtant...

Un murmure surpris la pousse a tourner les yeux vers l'entrée de la chapelle.
Ainsi même lui est venu...
Lui....
Aussi honni qu'aimé...

Alors que la chevelure rousse dont elle aurait eu besoin, et qu'elle avait eu l'indélicatesse de ne faire prevenir que par missive. Comble de la communication... parole portée...
Séjour a Rieux oblige...
Il délaisse Bubry, elle le délaisse.... Il est possible de conjuguer cela a bien des personnes...
Ou a-t-elle laissé Breizh les conduire? Comment avaient-ils pu, à force de travailler tous deux à la réalisation d'un objectif commun, s'éloigner de la sorte?
Peut-être à cette heure-ci était-il déjà en train de cavaler vers une vie qu'il refusait de partager avec elle.

La baronne cligne des yeux, abasourdie sous les coups de ces pensées qui s'entrechoquent, plus pénibles les unes que les autres. Les hésitations relatives au baptême, soudain, paraissent bien futiles...
Elle lève des prunelles égarées vers Hugo, condamné agonisant suppliant presque son bourreau d'accomplir la sentence. Mettre fin à à la peine... qui sait, le soulagement de celle là, dans sa plénitude salvatrice, en cet instant tant espérée, sera peut-être contagieux...

Il lui adresse une série de questions.
"Chimera, Pour vivre dans la liberté des enfants de Dieu, rejettes-tu le Péché ?
Chimera, Pour échapper au pouvoir du péché, rejettes-tu ce qui conduit le mal ?
Chimera, Pour suivre Aristote, rejettes-tu ce que l'on ne nomme pas qui l'auteur du péché ?"

Est-ce l'écho de la chapelle qui provoque ce bourdonnement assourdissant?
Son nom martelé lui écorche presque les oreilles, et elle prend sur elle pour ne pas grimacer...
Courte réflexion...


Je rejette le péché...
Egalement ce qui conduit le mal....
Ainsi que ce que l'on ne nomme pas et qui est l'auteur du péché


Tout cela lui semble une evidence... elle qui s'accroche à ses valeurs trop souvent futiles et malmenées comme un naufragé à son radeau.
Ne pas nommer... par peur de rendre réel?
Futil.... Et pourtant, elle avait également refusé d'entendre son nom...
Dualité trop évidente... et qui ne l'est malheureusement jamais... Si l'on pouvait trier en deux paniers seulement, et pour de bon, alors tout serait à la fois plus simple et plus dramatique...

_________________
avatar
Chimera
Admin

Messages : 145
Date d'inscription : 28/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://domainechimera.purforum.com

Revenir en haut Aller en bas

rep

Message  Hugo le Ven 29 Oct - 0:24

Il la regardait, il savait que le moment n'était pas le mieux, mais ainsi était la vie, des joies et des peines.
Il reprit la parole.


Ainsi nous arrivons à la fin de mes questions.

Chimera, Crois tu en Aristote, en Christos, les prophètes les saints et l’amitié Aristotélicienne ?

Chimera, Crois tu en Dieu le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre ?

Chimera, Crois tu en la vertu, en la Sainte Église Aristotélicienne en la Vie éternelle ?

Hugo

Messages : 5
Date d'inscription : 19/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là, et c'est maintenant...

Message  Chimera le Ven 29 Oct - 0:58

C'est là, la dernière fois, que ca avait coincé....
Le spectre du bapteme avorté de St Brieuc vient flotter à nouveau devant ses yeux.
Aujourd'hui, seulement, il ne serait pas là pour l'arracher à un sacrifice pour lui consenti...
Ca l'etait toujours, pour lui... peut-être moins, mais toujours...
Et il ne serait pas là... ni pour l'en empêcher, ni pour la soutenir, ni pour demander a Hugo, dans la foulée, de les marier sous le regard d'Aristote afin que ce dernier puisse, aux côtés de la Mère, veiller à son tour sur leur union.
La voix d'Hugo -ou est-ce son écho entêté et entêtant?- la rappelle à l'hic et nunc...


Chimera, Crois tu en Aristote, en Christos, les prophètes les saints et l’amitié Aristotélicienne ?

Je crois en Aristote,
Parce qu'il fait partie de la spiritualité des bretons... et qu'ils croient en lui...
les prophètes les saints
Elle retient a grand peine un "lesquels? Bretons? Reconnus ou pas?" Ainsi, même au sein de cette foi qu'ils appelaient vraie...
et l'amitié Aristotélicienne... Selective... tentante, parfois avérée, mais la plupart du temps ô combien selective... Comment les blâmer? Elle ne savait que trop ce qu'il en coutaît de dire "Amen" à tout...

Chimera, Crois tu en Dieu le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre ?
Pourquoi encore mon nom? Souhaites-tu donc, en me le rappelant constamment, faire ressortir la nature profonde de mon être qui, bien que comprehensive et désireuse d'embrasser chaque aspect de la foi bretonne, refuse de la borner à ce démiurge là? La sincérité est là... les oeillères, je m'en défends...
Les entités supérieures... Enfants nous sommes tous... avec, au fond, l'eternel besoin de sentir qu'il y a, toujours, quelque chose au dessus, qui veille...

Je crois en Dieu le Pere tout-puissant, créateur du ciel et de la terre...

Chimera, Crois tu en la vertu, en la Sainte Église Aristotélicienne en la Vie éternelle ?

Je crois en la vertu,
Elle n'hesite pas. Ca ca n'est pas compliqué à dire....
En la sainte Eglise Aristotélicienne,
Tant qu'on ne lui sort pas les salades agrémentées de vraie foi, de droit ou mauvais chemin, ça va aussi...
En la vie eternelle...
Puisse-t-elle, grands dieux, Aristote y compris, être moins tourmentée que l'existence présente... sans quoi mieux vaut ne pas y croire et y mettre fin au plus vite...
Quoique... l'eternité... peut-être, quelque part dans ce laps de temps, Breizh trouvera-t-elle a nouveau grâce aux yeux de Mumia...

_________________
avatar
Chimera
Admin

Messages : 145
Date d'inscription : 28/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://domainechimera.purforum.com

Revenir en haut Aller en bas

rep

Message  Hugo le Ven 29 Oct - 11:07

L'Evêque avait regardé Chimera repondre à ses questions, positivement, bien entendu, il s'appretait à reprendre la parole pour clore le baptême, mais il regarda l'assemblée quelques secondes puis il reprit.

Nous allons maintenant reciter le credo,

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.
Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.
Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.
Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.
AMEN


Hugo s’approcha de l’eau baptismale.

Nous allons maintenant t'acceuillir dans la Famille Aristotélicienne.

L'Evêque mit son coquillage dans l'eau baptismale, le sortit, et fit couler de l'eau sur le front de Chimera.
Puis il alluma un cierge, signe d'entrée de la Baronne dans la famille Aristotélicienne.




L'Evêque fit signe à un jeune clerc de lui apporter la medaille qu'il mit calmement autour du cou de Chimera.



Sois la bienvenue Chimera, dans la grande famille Aristotélicienne.
Mes félicitations à toi !

Hugo

Messages : 5
Date d'inscription : 19/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là, et c'est maintenant...

Message  Chimera le Sam 30 Oct - 1:18

Elle marmonne un credo encore hésitant, pour bien des raisons, occupée à intégrer des phrases auxquelles sa jeune foi a du mal à adhérer... comprendre....
Hugo ne perd rien pour attendre, il lui faudra lui détailler et décortiquer avec elle chaque ligne de cet obscur chapelet de mots...

De l'eau...
Puis de la lumière...
Voilà enfin des éléments familiers, et soudain, tout n'est plus que perception. Un monde connu et aimé d'elle.
Peu importent, au fond, les mots qui sont plaqués sur ces valeurs sures et immanentes...

Un poids à son cou, alors ses yeux se baissent vers la médaille -fardeau?, pour glisser aussitôt vers la chevalière frappée du chêne à son doigt.
Breloques...?
Signes d'appartenance trop souvent fièrement arborés et souvent si peu honorés...

C'est fait...
Nouvelle famille...?
Belle ironie du sort, quand la sienne part à vau l'eau.
Parviendra-t-elle à la reconstituer en plongeant dans le baptistère? Qui sait...?
Cette famille qu'elle intégrait lui tournerait-elle à son tour le dos, si jamais elle venait à la décevoir?

Le doute est tel le puits sans fond des danaïdes...
L'on a beau le remplir sans relâche à grands coups de jarres de convictions, pour combler l'espace béant d'incertitude, il demeure, obstinément...
Apprendre de cet entêtement, et le faire sien à son tour...

La baronne regarde Hugo, sans oser bouger, figée là dans l'espoir que les doutes lui serant le coeur et les tripes se figeront également. La bienséance voudrait, pourtant, qu'elle se retourne vers ceux qui se sont déplacés pour les remercier de leur présence...

Voilà comment un accomplissement pourtant captial vous semble vide de sens...
Vers où, quoi, et qui tout cela mène-t-il?
Que t'etais-tu imaginé, Chimera? Qu'Aristote et la Mere allaient entrer main dans la main dans la chappelle pour te faire un calin?

Tout cela ne regarde que toi et le chemin que tu arpentes...

_________________
avatar
Chimera
Admin

Messages : 145
Date d'inscription : 28/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://domainechimera.purforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là, et c'est maintenant...

Message  Eoghan le Dim 14 Nov - 19:17

Tout se fixe, la cérémonie est terminé. Le jeune homme qu'il était avait fixé toute cette scène d'un oeil non pas vindicatif, mais plutôt... perplexe. Tout ceci lui semblait bien trop lointain, lui qui n'avait pas vraiment de connivences avec la religion Aristotélicienne, préférant s'adonner aux rites du druidisme et la Nature. Il n'en était certes pas vraiment expert, mais s'en sentait bien plus proche.
Et voir sa mère, ce jour, délaisser tout ceci pour embrasser une croyance si... vindicative, lui faisait se poser des tas de questions, auxquelles bien évidemment, il n'avait aucune réponse.

D'ailleurs, l'attitude de sa mère à la fin de la cérémonie lui laissa penser qu'elle aussi, n'avait pas toutes les réponses, ou du moins qu'elle ne s'était peut-être pas posée les bonnes questions.

Quelques minutes passèrent, et sa mère ne bougeait pas. Une grosse inspiration pour s'insuffler du courage, et le Dragon sortit de sa cachette ombragée dans la chapelle pour aller rejoindre sa soeur, présente elle aussi. Doucement, il lui murmure quelques mots, posant une main fraternelle et chaleureuse sur son épaule.


Je crois que maman a besoin de nous... Viens.

Sans attendre sa réponse, le Dénéré-Malines se saisit de la main de la soeurette, puis s'avance vers sa mère d'un pas hésitant, traînant Maeve avec lui.

Tu sais, je suis pas sûr qu'on puisse comprendre ta situation... Mais on comprend que si tu l'as fait, c'est pour une bonne raison.

Regard en biais vers Medb, espérant qu'elle comprendrait que Chimera avait besoin de leur soutien à tous les deux maintenant.

_________________
avatar
Eoghan

Messages : 74
Date d'inscription : 20/05/2010
Age : 27
Localisation : Montauban, Duché de Guyenne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là, et c'est maintenant...

Message  Maeve le Dim 14 Nov - 23:33

Je crois que maman a besoin de nous... Viens.
- Hein ? Quoi ?!

Je sursaute. J'suis où ? Ah oui ! La Chapelle, le baptême. Je me frotte les yeux, encore un peu endormie. Mais pas le temps de trainer ; déjà, mon frère prend ma main et m'emmène à sa suite rejoindre Mère. Je suis toute réveillée, maintenant, et n'ai d'yeux que pour elle. Elle est triste ?

Tu sais, je suis pas sûr qu'on puisse comprendre ta situation... Mais on comprend que si tu l'as fait, c'est pour une bonne raison.

J'hoche la tête, bien d'accord avec Eo, mais incapable de trouver d'autre mot. Un geste, alors ; de ma main libre, j'attrape la sienne. Et je lui souris, tout simplement, bien peu au courant de ce qui la tourmente.

_________________
avatar
Maeve

Messages : 61
Date d'inscription : 01/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là, et c'est maintenant...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum